Attention: La maladie de Lyme et l’autisme ont des symptômes communs

0
18
De nombreux symptômes de la Borréliose sont également constatés chez les enfants autistes. Cela peut soit indiquer que l’on confonds ces maladies, soit indiquer qu’il y a un lien entre elles. 

Ce qu’il faut noter: selon le réseau des médecins de Chronimed, 70% des personnes qui ont été traitées sur les 2000 patients du réseau ont vu leurs syndrômes autistiques s’améliorer grâce à un traitement… antimicrobien!

L’autisme est diagnostiqué à tort pour des personnes atteintes de la maladie de Lyme

La maladie de Lyme attaque le système nerveux et peut rendre les enfants plus vulnérables à des déclencheurs environnementaux, tout comme l’autisme. En plus de certaines difficultés motrices, plusieurs symptômes cliniques présentés par un enfant autiste sont aussi retrouvés durant l’évolution de la Borréliose dont : céphalées, éruptions cutanées, contractions musculaires, tremblements ou secousses inexpliquées, réflexes diminués ou absents, circulation sanguine anormale dans le cerveau (SPECT), difficulté à penser et à se concentrer, mémoire à court terme diminuée, difficulté de locution, troubles auditifs et affections oculaires, douleurs et troubles digestifs, ainsi que fatigue chronique.

Il est donc extrêmement facile de confondre les deux maladies si un diagnostique précis et complet n’est pas effectué par le corps médical – corps médical qui n’est malheureusement pas formé de manière adéquate pour diagnostiquer la maladie de Lyme.

Maladie multifactorielle, les causes de l’autisme incluent des facteurs génétiques (50 % selon un article publié en 2014 dans le Journal of the American Medical Association). Les recherches en cours se focalisent actuellement sur les éventuels produits chimiques présents dans l’environnement de la mère, les troubles respiratoires périnatals, les déficiences nutritionnelles durant la grossesse, le diabète gestationnel et les infections prénatales. L’autisme est plus fréquent chez les personnes atteintes d’autres maladies génétiques, comme le syndrome de l’X fragile ou la sclérose tubéreuse de Bourneville. La prise d’acide valproïque ou de thalidomide chez la femme enceinte augmente également les risques.Les symptômes de l’autisme apparaissent généralement avant l’âge de 3 ans. Les enfants atteints  peuvent afficher un large éventail de symptômes, qui peuvent varier d’une sévérité légère à invalidante, dont:

  • Incapacité à participer correctement à une conversation, même lorsque l’enfant a la capacité de parler et d’entendre.
  • Difficultés avec la communication gestuelle et les expressions faciales.
  • Difficultés à interagir socialement avec son entourage, même dans le cadre des jeux ou des échanges affectifs.
  • Troubles du comportement et de la communication, où l’excitation, l’automutilation, les cris, la colère et les pleurs sont surtout des signes de frustration et d’incompréhension.
  • Difficultés d’adaptation en dehors d‘un environnement de routine ou familier.
  • Mouvements répétitifs du corps ou modèles de comportement, tels que le battement des mains, la filature ou les coups de tête contre les murs. 
  • Préférences et aptitudes particulières dans un domaine spécifique, comme la géographie, le calcul, le dessin, les animaux, …etc.

1. Médicaments
Il n’y a pas de traitement médical spécifique à l’autisme, mais la médecine peut alléger certains symptômes. Les médicaments anti-psychotiques peuvent être préconisés pour des problèmes de comportements graves. Entre autres, le Risperdal a reçu l’approbation de la FDA (Food and Drug Administration) pour réduire l’agressivité, l’automutilation et les crises de colère chez les autistes. Un médicament anti-convulsion peut aussi aider lors des crises, tout comme les antidépresseurs.
2. L’intégration sensorielle

Les enfants autistes vivent un développement extrêmement sensible des sens (ouïe, toucher, goût, odorat), appelé troubles de l’intégration sensorielle. Une étude réalisée par les chercheurs de l’Université Temple a permis de constater que le fait d’aider les enfants à s’adapter à différentes sensations peut les aider à améliorer leurs comportements.