Comment retirer une tique pour éviter d’être atteint par Lyme?

0
17

La Borréliose de Lyme est une maladie vectorielle. Par le biais d’une piqûre de tique porteuse de la bactérie dénommée Borrelia Burgdorferi, elle est transmise à l’homme ainsi qu’aux animaux. Toutefois, cet acarien  met environ 36 heures de fixation sur son hôte avant d’inoculer des agents pathogènes. D’où l’importance de procéder à  son retrait avant ce délai. Evidemment, l’idéal serait de ne pas se faire piquer du tout ! 

Dans la mesure du possible, pour ne pas se faire contaminé par la Borréliose de Lyme, le plus sage serait d’éviter de se promener dans les zones de prédilection des tiques (forêts, sous-bois, broussailles), surtout durant la période où elles sont nombreuses, soit entre mai et octobre. Sinon, il vaut mieux se couvrir soigneusement en portant des vêtements et des chaussures (pantalon, chemise ou t-shirt à manches longues, chaussures hautes et chaussettes) capables d’empêcher tous contacts directs avec ces arthropodes. Il faut également opter pour des habits de couleurs  claires  pour mieux détecter leurs présences.Après chaque sortie, il est nécessaire de contrôler toutes les parties du corps y compris le cuir chevelu  pour détecter la présence d’éventuelles tiques. Il faudra aussi procéder de la même façon avec les animaux de compagnie en prenant soin de vérifier méticuleusement le cou, les pattes et la périphérie des oreilles. Bien entendu, il faut absolument retirer les tiques trouvées.​Il arrive aussi que ces acariens puissent élire domicile dans le jardin ou sur les animaux domestiques. Pour prévenir leur propagation,  il faut procéder régulièrement à la tonte du gazon  et au ramassage des feuilles mortes. Il faut également penser à équiper l’animal  d’un collier antiparasitaire. La première chose à faire est de retirer la tique au plus vite, afin de réduire le risque de contamination. Au plus tard, le retrait doit se faire 36 heures après la piqûre (http://poux.comprendrechoisir.com/fiche/voir/136591/enlever-une-tique). Pour y parvenir dans les meilleures conditions, on doit privilégier l’utilisation d’un tire-tic, que l’on peut facilement trouver dans les pharmacies. Cet ustensile est spécialement fabriqué pour réaliser cette opération, sans laisser accidentellement une partie du rostre à l’intérieur du point de morsure. Il suffit de passer le crochet  de part et d’autre de la tique et de réaliser un mouvement de rotation (2 à 3 tours), tout en tirant, jusqu’à ce qu’il lâche prise. Une pince à épiler est aussi d’un grand secours en l’absence d’un tire-tic. Il faut juste prendre soin de tenir la tique le plus proche possible de sa partie incrustée. Ensuite, il ne reste plus qu’à tirer vers le haut avec un mouvement circulaire, en prenant soin de n’y laisser aucune partie.

 En cas d’extrême urgence, on peut également faire appel à un fil de couture. On doit l’enrouler autour de l’insecte (autour du rostre) et tirer dans l’axe.  Mais, qu’importe l’outil utilisé pour retirer la tique de la peau, il ne faut jamais comprimer son abdomen au risque de la forcer à dégurgiter des microbes dans le sang de sa victime. 

Juste après  l’éviction
La morsure d’une tique laisse une lésion, une éventuelle ouverture qui risque de s’infecter au contact d’autres microbes. Pour éviter que cela n’arrive, cette plaie doit être désinfectée avec de l’alcool à 90° ou avec un désinfectant à base de Bétadine.​

Quelques jours suivant le retrait de la tique

 La période d’incubation de la Borrélia Burgdorferi peut durer quelques jours ou quelques semaines. Après cette phase, la maladie de Lyme se manifeste par une éruption cutanée au niveau de la piqûre dans 50% des cas (http://news.doccheck.com/fr/755/maladie-de-lyme-jeux-de-hasard-avec-lelisa/). Elle sera accompagnée par des rougeurs circulaires, des symptômes grippaux… Il est donc important de surveiller la zone piquée dans le mois qui suit le retrait de la tique. Dans le cas où l’un de ces symptômes apparaît,  il ne faut pas hésiter à consulter un médecin, car la maladie de Lyme peut se guérir avec des antibiotiques si elle est traitée à temps.