De nombreuses maladies sont confondues avec la Borréliose de Lyme

0
21

La cystite interstitielle est une maladie de la vessie qui touche plus souvent les femmes que les hommes. Bien que l’on sache que la cause d’une cystite « classique » soit la présence de bactéries, on ne connait pas précisément la cause de la cystite interstitielle ou syndrome de vessie douloureuse. Les symptômes relevés le plus fréquemment sont : des douleurs intenses dans le bas ventre accompagnées d’envies fréquentes d’uriner.

Lire: cystite interstitielle D’abord désignée comme Syndrome Polyalgique Idiopathique Diffus (SPID), on considère la fibromyalgie comme une véritable maladie neurologique. Elle présente des symptômes, dont la plupart, sont communs à la maladie de Lyme. L’une comme l’autre maladie étant très difficiles à diagnostiquées, elles sont souvent confondues : – Une fatigue intense et persistante que ne fait pas disparaitre un bon repos ;- Des troubles du sommeil ;- Des douleurs musculaires diffuses, – Des maux de tête et d’intenses migraines liées à des tensions musculaires dans le cou et les épaules ;- Un état dépressif ;- Le syndrome de l’intestin irritable,- Des difficultés de concentration,- Des fourmillements dans les mains et les pieds,- Etc. Les symptômes de la borréliose de Lyme peuvent être confondus avec ceux d’un premier stade de la maladie d’Alzheimer, cette maladie neurodégénérative qui se caractérise par une perte progressive des neurones et pour laquelle aucun traitement curatif n’existe à ce jour. Les principaux symptômes sont notamment : – Une perte de la mémoire immédiate,- Des changements d’humeur,- Des difficultés dans l’exécution de tâches simples,- Des troubles du langage, – Une désorientation (dans le temps comme dans l’espace),- Etc. La maladie de Parkinson est une pathologie neurodégénérative qui touche le système nerveux central. Les causes de cette maladie restent mal définies. Parmi les symptômes qui orientent le diagnostic vers la maladie de Parkinson, les plus courants sont : – Une lenteur générale,- La raideur (rigidité des membres),- Des tremblements,- Des vertiges,- Une baisse de la tension artérielle,- Des céphalées,- Des troubles du sommeil, – EtcLes symptômes de la maladie de Parkinson sont souvent confondus avec les symptômes de la maladie de Lyme. Plus fréquente chez les hommes jeunes, cette inflammation de la prostate peut être diagnostiquée à la place d’une maladie de Lyme. Si l’on ne connait pas bien les causes d’une prostatite aiguë, l’on sait du moins qu’elle est cause par une infection (virus, bactérie). Elle est donc différente de la prostatite chronique. Les principaux symptômes que l’on peut évoquer pour la prostatite aiguë sont : – Une grande fatigue,- De la fièvre, – Des brûlures à la miction,- Des signes grippaux : douleurs musculaires et articulaires,- Etc. La sclérodermie est une maladie rare, de cause inconnue. Elle est désignée comme maladie auto-immune et se caractérise principalement par un durcissement de la peau. Il existe plusieurs types de sclérodermie. Les symptômes de cette maladie, sont, entre autres : – L’engourdissement au niveau des extrémités,- Des douleurs aux extrémités,- Un épaississement et durcissement de la peau,- Un gonflement des mains et/ou des pieds,- Raideurs et douleurs articulaires,- Problèmes digestifs,- Etc. La Sclérose Latérale Amyothrophique – ou Maladie de Charcot – est une maladie neuro-dégénérative des motoneurones du cortex cérébral. A terme, elle entraine la paralysie progressive de la musculature squelettique des membres, ainsi que du buste et de l’extrémité céphalique. Les principaux signes qui orientent les recherches vers cette maladie sont : – Une confusion mentale,- Des troubles du langage,- Des difficultés à s’exprimer,- Des crampes musculaires, – Des troubles de la déglutition,- Etc. Le syndrome de la fatigue chronique ou « encéphalomyélite myalgique » se caractérise par divers symptômes très proches de ceux de la maladie de Lyme. C’est pourquoi, l’erreur de diagnostic est fréquente. Parmi les symptômes les plus fréquents dans le syndrome de fatigue chronique, on peut citer : – Une fatigue intense et inexpliquée qui dure depuis plus de 6 mois et n’est pas liée à une activité physique ou intellectuelle excessive ;- Difficulté lors d’efforts physiques ou intellectuels,- La fatigue persiste, même après une cure de sommeil,- La fatigue s’accompagne parfois de maux de têtes et de douleurs inhabituelles,- La fatigue s’accompagne de sensations d’étourdissement, de nausées, de transpiration et de sensations fiévreuses,- Il est possible de constater une modification du poids,

– La fatigue s’accompagne de symptômes grippaux.

Le syndrome de Raynaud se caractérise par des troubles de la circulation sanguine qui touche, en particulier, les extrémités : doigts, orteils, nez, oreilles. On s’aperçoit que cette maladie toucherait environ 75 à 90 % de femmes et que certains sujets sont plus à risque s’ils ont déjà développé une maladie auto-immune (exemple : lupus, sclérodermie) ou d’autres maladies (exemple : arthrite rhumatoïde, troubles thyroïdiens). Ces troubles circulatoires aux extrémités se manifestent entre autres par : – Un changement de la couleur de la peau,- Un refroidissement des extrémités concernées, – L’engourdissement des extrémités,- Une sensation de fourmillements,- Etc

Là aussi, certains symptômes sont confondus avec une maladie de Raynaud alors qu’il faudrait orienter des recherches vers une borréliose de Lyme.

Les troubles du rythme cardiaque ou arythmies ne sont pas toujours associés à la maladie de Lyme, bien qu’ils en soient souvent une manifestation. Il existe plusieurs troubles du rythme cardiaque, notamment : – L’accélération du rythme cardiaque (tachycardie) ;- Le ralentissement du rythme cardiaque (bradycardie) ;- Etc

Les symptômes les plus fréquents sont : les palpitations, l’essoufflement lors d’efforts physiques, la transpiration, la fatigue, les vertiges…

Lire: troubles cardiaques Les troubles du sommeil persistants sont souvent traités médicalement avec l’octroi de somnifères. Ces troubles peuvent être : – Des difficultés d’endormissement ; – Des réveils nocturnes fréquents avec difficulté à se rendormir,- La sensation de se lever fatigué le matinLes troubles du sommeil qui deviennent chroniques, s’associent souvent au syndrome de la fatigue chronique et cumulent ses symptômes. Le manque de sommeil est préjudiciable pour la santé 

physique et nerveuse du patient et peut déboucher sur de nombreuses pathologies plus ou moins grave. A défaut d’en déterminer la cause, le médecin aide son patient à dormir en lui prescrivant un traitement. Mais si la cause n’est pas détectée, une fois que le patient arrêtera son traitement le problème refera surface. Or, la fatigue peut être due à la présence d’une maladie de Lyme non-diagnostiquée.

Il s’agit là d’une inflammation de l’encéphale, cette partie du cerveau située dans le système nerveux central. Les spécialistes pensent que cette pathologie peut être due à une bactérie, une infection ou un virus. Les symptômes observés sont souvent fonctions de la région touchée. Citons à titre d’exemple : le maux de tête, les troubles du comportement, les convulsions ou encore une forte fièvre, etc. Il existe plusieurs formes de cette maladie. La plus courante est le lupus érythémateux systémique, maladie auto-immune et souvent chronique peut toucher plusieurs parties du corps. Le système immunitaire détruit les cellules. Le lupus peut toucher plusieurs organes et tissus du corps. De nombreux symptômes orientent le diagnostic vers cette maladie, parfois à tord et l’on passera à côté d’une maladie de Lyme. Parmi les nombreux symptômes du Lupus, citons à titre d’exemple : – Une fatigue inexpliquée,- Une perte de poids,- Une poussée de fièvre,- Des douleurs et/ou gonflements des articulations,- Des plaques rouges sur la peau (nez, joues)- Une hypersensibilité au soleil,- Des douleurs à la poitrine et des difficultés à respirer,- Un état dépressif,- Une arythmie cardiaque,- Une toux persistante,- Des maux de tête et des troubles de la vision,

– Etc.

La maladie de Crohn est une Maladie Inflammatoire Chronique Intestinale (MICI). On en recense 3000 nouveaux cas, chaque année en France. Elle se caractérise par une inflammation du tube digestif et à la jonction du côlon et de l’intestin grêle. Les scientifiques évoquent diverses causes à cette maladie mais se tournent de plus en plus vers l’hypothèse de la présence d’agent infectieux de type virus ou bactérie. Ils s’accordent aussi à dire que, les symptômes étant tellement proches d’autres maladies, il s’avère difficile de poser le diagnostic. On comprend mieux que celle-ci soit diagnostiquée à la place d’une maladie de Lyme, car de nombreux symptômes sont, en effet, communs. Parmi les principaux symptômes de la maladie de Crohn, on peut citer : – Des douleurs abdominales intenses en phase de digestion ;- Des diarrhées chroniques ; – De la fièvre ;- Une fatigue intense et persistante ; – Une prise de poids inexpliquée (sans changement des habitudes alimentaires) ;- Des douleurs articulaires au niveau des genoux, des coudes, des chevilles ou des poignets,

– Etc.

La thyroïde est une glande située dans le cou. Les problèmes de santé peuvent apparaître si la thyroïde est trop peu active (hypothyroïdie) ou trop active (hyperthyroïdie). De nombreux symptômes de la maladie de Lyme peuvent orienter le diagnostic vers un dérèglement de la thyroïde. A titre d’exemple, pour l’hypothyroïdie : – Chute de cheveux,- Troubles de la mémoire et confusion mentale,- Crampes musculaires,- Faiblesse et fatigue,- Dépression,- Prise de poids,- Irritabilité, – Etc.Pour l’hyperthyroïdie : – Agitation et nervosité,- Tremblement des mains,- Transpiration excessive,- Elévation de la pression artérielle,- Troubles du sommeil,

– Etc.

Cette maladie se caractérise par des remontées acides qui viennent de l’œsophage. Cette maladie se soigne facilement mais si elle n’est pas traitée, elle peut entrainer des complications plus ou moins sévères. Là encore c’est une maladie qui est souvent confondue avec la maladie de Lyme car ses symptômes sont similaires. Parmi ces symptômes, citons entre autres : – Des brûlures d’estomac ;- Des régurgitations acides ; Puis lorsque la maladie devient pathologique d’autres symptômes apparaissent, notamment : – Une toux persistante,- Un enrouement,- Une gingivite et d’autres maux buccaux,- Des troubles du sommeil

– Etc.

Lire: reflux gastro-oesophagien Il s’agit d’une maladie du système nerveux central caractérisée par une perte de myéline, cette substance qui enveloppe les fibres nerveuses de la moelle épinière et du cerveau. Il n’existe pas de test pour détecter la sclérose en plaques (SEP) de façon certaine et l’on oriente plutôt le diagnostic en fonction des symptômes, ce qui peut parfois aboutir à un mauvais diagnostic si l’on considère que de nombreux symptômes sont communs avec la maladie de Lyme, par exemple : – Des troubles de la motricité et des pertes d’équilibre,- Une diminution de l’acuité visuelle,- Des engourdissements et des fourmillements dans les membres,- Des troubles neurologiques,- Des somnolences,- Un état dépressif, 

– Etc.

Lire: sclérose en plaques Le syndrome du côlon irritable (SCI) est une perturbation de l’intestin qui se caractérise notamment par des : douleurs abdominales, constipation ou diarrhées, sensations de ballonnements… Parmi les diverses causes que l’on évoque : le stress, une mauvaise alimentation, la prolifération excessive de bactéries dans l’intestin grêles sont les plus communes. Le SCI peut être diagnostiqué à tord à la place d’une borréliose de Lyme. Cette maladie chronique touche l’oreille interne. Il reste difficile d’en établir les causes. C’est encore une pathologie qui peut être confondue avec une maladie de Lyme, avec des symptômes tels que: – Vertiges,- Bourdonnements de l’oreille atteinte,- Baisse de l’audition,- Fatigue générale, – Somnolences,- Sensibilité accrue aux bruits,- Nausées et vomissements,- Etc Cette affection chronique est caractérisée par une insuffisance des glandes salivaires et lacrymales. Elle touche aussi d’autres parties de l’organisme comme les articulations, les muscles et les nerfs. Elle peut aussi toucher les poumons, les reins et la thyroïde. Les premiers signes de la maladie sont, notamment : – Une fatigue inexpliquée,- Des douleurs,- Une sécheresse de la bouche et des yeux,- Des engourdissements, – Etc. Il arrive que des patients soient soignés pour une dépression ou d’autres maladies psychologiques mais que l’on ne connaisse pas la cause de la maladie. Or, il ne faut pas perdre de vue que la dépression est aussi un des symptômes de la borréliose de Lyme. Les symptômes de dépression sont, notamment : – Une grande fatigue,- Des émotions négatives (tristesse, anxiété…)- Un sommeil perturbé,- Un manque de concentration et des troubles de la mémoire,- Etc. lire: troubles psychologiques