La 5ème maladie et Lyme se ressemblent beaucoup

0
27

L’une comme l’autre, la Cinquième maladie et la Borréliose de Lyme sont des infections virales qui se manifestent par des symptômes presque identiques. 

Capables de créer la confusion, leurs points en commun et leurs différences doivent être mis en évidence pour établir un plan de traitement efficace.

Attention à ne pas confondre la borréliose de Lyme et la 5ème maladie

La Cinquième maladie et la Borréliose de Lyme sont des infections qui virales, touchant aussi bien les adultes que les enfants. Elles sont similairement caractérisées par une éruption cutanée qui apparaît plusieurs jours après la contamination. Des rougeurs se manifestent alors au niveau des jambes, du dos, de l’abdomen et des bras. Les symptômes de ces deux infections se ressemblent encore sur de nombreux points, incluant de fortes fièvres, un état grippal avec des irritations de la gorge, des maux de tête, des douleurs gastriques, des nausées et des diarrhées.

Le parvovirus humain B19 est le vecteur de la Cinquième maladie. Il s’agit d’un virus qui ne touche que les humains et qui se transmet d’une personne infectée à une autre par l’inhalation d’air contaminé après l’éternuement ou la toux. Le contact avec  un individu infecté et avec les objets qu’il a touché peut aussi entrainer la transmission de cette maladie. Environ 10 à 60 % des écoliers sont touchés lors d’une épidémie survenant dans un établissement scolaire et 50 % des enfants et des adultes sont contaminés en habitant avec une personne souffrante de la Cinquième maladie (http://sante.canoe.ca/condition_info_details.asp?disease_id=308#Causes ). Les transfusions sanguines peuvent aussi transmettre cette maladie.

Bien que 25 % des individus infectés par le parvovirus humain B19 ne présentent aucun des symptômes de la Cinquième maladie, ils se manifestent chez d’autres personnes après 4 à 14  jours de contamination.  Le premier signe se caractérise habituellement par des éruptions cutanées rougeâtres en forme de dentelle au niveau des bras, des jambes, du dos et de l’abdomen. Elles disparaissent au bout de 7 à 10 jours. 50 % des adultes et 75 % des enfants présentent ce point commun.

Une fièvre légère quelques jours avant l’apparition des éruptions cutanées figure aussi parmi les symptômes  de la Cinquième maladie, et ce cas est plus fréquent chez l’adulte que chez l’enfant. Le patient peut également sentir des douleurs musculaires, articulaires et gastriques ainsi que des  maux de tête et de gorge ou un état grippal classique. Un cas d’anémie grave peut être observé chez un fœtus durant la grossesse d’une mère infectée. Le risque d’avortement au cours du 1er trimestre est aussi envisageable.

Un traitement spécifique contre la Cinquième maladie n’existe pas. Toutefois, les médecins prescrivent la prise d’acétaminophène ou de Tylenol pour éradiquer la fièvre et soulager les maux de tête. L’utilisation de crèmes et de lotions aux antihistaminiques est préconisée pour soulager la démangeaison. Ces produits peuvent engendrer la somnolence chez l’adulte et ils ne sont pas recommandés chez les enfants de moins de 6 ans. Des gestes d’hygiène simple et le repos sont bénéfiques pour lutter contre cette maladie. Pour prévenir la déshydratation, le malade doit boire beaucoup d’eau.