La thérapie Gerson contre la maladie de Lyme

0
18

Certes, la maladie de Lyme est difficile à soigner, car les antibiotiques conventionnels censés la mettre en échec s’avèrent inefficaces après sa phase précoce. Les patients sont alors obligés de chercher des solutions alternatives pour faire face à cette affection qui peut évoluer vers une forme chronique lourdement handicapante. La thérapie Gerson est l’un des traitements alternatifs qui ouvrent la voie vers la guérison de la Borréliose, en nettoyant et en nourrissant l’organisme, pour redynamiser ses capacités d’auto-guérison. 

La thérapie Gerson, un protocole de soins à large spectre

La thérapie Gerson est une médecine naturelle qui a prouvé son efficacité pour guérir la Maladie de Lyme. Elle se base sur un ensemble de règles hygiénodiététiques établies par le docteur Max Gerson, en Allemagne, dans les années 30 (http://lymehealing.weebly.com/), pour aider l’organisme à s’auto-guérir. Cette méthode médicinale s’appuie principalement sur des régimes alimentaires spécifiques, des suppléments nutritionnels et des lavements au café, qui permettent de détoxiner le corps. À l’origine, elle était préconisée pour soigner le cancer, pour permettre aux personnes obèses de perdre leurs surpoids et pour en faire gagner aux anorexiques. Plus tard, il a été découvert qu’on pouvait aussi l’utiliser pour soigner certaines maladies, telles que le diabète, la Borréliose de Lyme et certaines maladies dégénératives. En 1930, la thérapie Gerson a guéri à elle seule 446 cas de tuberculose sur 450 patients (http://lymehealing.weebly.com/). Le but de la thérapie Gerson est aussi de rétablir la santé générale du patient, en équilibrant les deux principaux minéraux de son organisme, le sodium et le potassium, et en nourrissant les cellules avec des enzymes, des vitamines, ainsi que des minéraux que l’on retrouve dans les végétaux biologiques. Cette thérapie implique ainsi l’élimination de tous les minéraux qui risquent d’augmenter la toxicité de l’organisme (calories superflues, hydrate de carbone, etc.).​

Le principe de la thérapie Gerson face à Lyme

La Borréliose de Lyme est une maladie dégénérative, qui dans sa forme chronique engendre des carences significatives en vitamines et en minéraux. Par la même occasion, elle développe une toxicité considérable. En conséquence, elle affaiblie ou anéantit le système immunitaire qui ne sera plus en mesure de se défendre. Grâce à la thérapie Gerson, le système enzymatique est redynamisé, les diastases pancréatiques seront plus aptes à éliminer la Borrélia Burgdorferi, le système hormonal ne risque pas de s’effondrer et les résidus toxiques sont éliminés. De plus, cette thérapie permet d’atténuer les douleurs et, à terme, de les supprimer. La thérapie Gerson est une cure purement naturelle composée de jus de fruits, de légumes frais et biologiques, que l’on peut facilement réaliser chez soi et qui sont accessibles à tous les budgets. Il suffit juste d’en connaitre le principe. Il est également à noter que cette thérapie est bénéfique aussi bien pour un malade que pour une personne en bonne santé. Une simple cure de jus de fruits et de légumes pour guérir la Borréliose

Pour vaincre la maladie de Lyme, la première étape de la thérapie Gerson consiste à consommer considérablement du jus de fruits (13 verres minimum) et des légumes pour permettre à l’organisme d’être approvisionné quotidiennement en quantité décuplée d’oxygène, en enzymes, en vitamines et en minéraux. Les jus de légumes revitalisent l’organisme, tandis que les jus de fruits le nettoient. Pour mieux  conserver les différents nutriments contenus dans le jus, il est important de le consommer immédiatement après le pressage. Il est aussi impératif d’utiliser un extracteur de jus, non une centrifugeuse. 

Un lavement au café pour un organisme sain

La suite de la thérapie Gerson consiste à aider les systèmes enzymatiques du foie et de l’intestin grêle à éliminer les résidus toxiques de l’organisme, afin de revitaliser le système immunitaire et d’optimiser les capacités d’auto-guérison. Grâce à un lavement au café, l’efficacité de ce processus de nettoyage intestinal est augmentée de 650 à 700% (http://vitacru.com/lavement-au-cafe/). Pour préparer une irrigation au café du côlon, il faut faire bouillir 3 cuillères à soupes de café moulu, de préférence arabica bio, dans 1 litre d’eau pendant 3 minutes. Puis, laisser reposer durant 20 minutes. Avant  de procéder à l’irrigation du côlon, la préparation est filtrée et sa température doit être équivalente à celle du corps, soit 37° C. Pour une efficacité optimale du lavement, il convient de retenir le café dans la voie rectale durant au moins 15 minutes. En effet, toutes les 3 minutes, le sang ramène les toxines venant de différentes parties de l’organisme au niveau du foie pour y être éliminées. Grâce au café, les conduits biliaires expulsent plus rapidement les toxines au niveau de l’intestin. Le café procède à un effet de dialyse du sang en retenant les toxines. Il contient également quatre substances qui renforcent l’action de ce processus : la théophyline, la théobromine, l’acide palmitique et la caféine.  En premier lieu, ces dernières dilatent les conduits biliaires et améliorent l’excrétion de la bile toxique. D’autre part, elles dilatent aussi les vaisseaux sanguins de la paroi intestinale pour éviter leur inflammation. Il faut savoir que le lavement au café permet de calmer les douleurs, les symptômes allergiques et la tension nerveuse. La thérapie du Docteur Gerson se procède avec trois séances de lavement au café, avec un espacement maximal de 10 jours.

Favoriser le régime alimentaire végétarien

Pour profiter au mieux de l’efficacité de la thérapie du Docteur Gerson, un régime alimentaire spécifique doit être respecté. Le sujet atteint par la maladie de Lyme doit commencer par des repas végétariens journaliers, composés de salades, de céréales complètes, de légumes légèrement cuits et de soupes à base de légumes. Les acidifiants, généralement présents dans les protéines et la graisse d’origine animale, sont à éviter. C’est également le cas pour les aliments surgelés, fumés, irradiés, déshydratés, transformés, raffinés, conservés… Pour bénéficier d’une meilleure santé, privilégiez les  légumes, ainsi que les fruits, frais et biologiques, cuits ou crus. La consommation de produits dérivés du lait et du soja est également à éviter durant le traitement.

Approvisionner les cellules en potassium​

Pour rétablir la santé des cellules infectées par la Borrélia Burgdorferi, il est primordial de rééquilibrer le taux de sodium et de potassium dans l’organisme. Pour ce faire, il faut privilégier les aliments riches en potassium, tel que le haricot blanc, les avocats, la pomme de terre, les dattes, les épinards…  L’absorption de suppléments alimentaires riches en vitamine B12, en potassium et en enzymes pancréatiques est également conseillée.
D’après le docteur Max Gerson, la thérapie Gerson doit être prescrite jusqu’à  la guérison complète de la Borréliose. Il précise aussi que la durée du traitement peut varier  en fonction de l’âge, du sexe et de l’état de santé du patient. Le mieux est donc de faire accompagner la thérapie par un praticien compétent.