Livre « L’épidémie qu’on vous cache » de Viviane Schaller

0
17

Le scandale dont a souffert le laboratoire Schaller depuis le premier semestre de l’année 2012 a mis l’accent sur les polémiques médicales et sociopolitiques qui entourent la maladie de Lyme. Publié par Viviane Schaller, alors directrice de la firme, le livre « Maladie de Lyme : L’épidémie qu’on vous cache » est un signal d’alarme concernant une épidémie sous-estimée et voilée, ainsi qu’une dénonciation de certains conflits d’intérêt.

Non-homologuée, une nouvelle méthode de dépistage de la maladie de Lyme a été découverte et pratiquée au sein du laboratoire Schaller. Jugée illicite par les autorités, elle a été à l’origine de la fermeture du site le 31 mai 2012. Dans son livre, la pharmacienne et biologiste Viviane Schaller,  qui était la directrice de l’établissement, explique l’intérêt des recherches qui y ont été réalisées et met en valeur les atouts de son nouveau test de diagnostic.Durant les 25 années où elle a été à la tête du laboratoire Schaller, l’auteure a été témoin des souffrances causées par la maladie de Lyme. Parmi les faits dénoncés dans sa publication, elle remet en cause les statistiques qui ne recensent officiellement que 10 000 patients sur les 3 millions de Français qui seraient en fait déjà infectées, sans le savoir. Arborant plusieurs symptômes qui peuvent l’identifier à d’autres maladies, la Borréliose souffre en effet d’un manque de critères de diagnostics propres. De plus, les examens sérologiques actuels se heurtent aussi à des résultats complexes qui ne facilitent pas son identification. De nombreux cas de pathologies sont ainsi orientés par les services de santé vers de longues thérapies inadaptées qui n’apaisent aucunement ni les douleurs, ni les troubles subis. En l’absence du traitement adéquat, la maladie de Lyme est à l’origine de graves lésions tant motrices que nerveuses au fil des années, et peut jusque causer le décès du sujet infecté.

Les recherches du laboratoire Schaller ont alors eu pour objectif de faire émerger une méthode de dépistage plus efficace de la maladie, pour mieux la traiter. Cela a également eu pour effet de démentir le nombre de cas cliniques recensés de la Borréliose, en la multipliant.

En mettant à jour le nombre véritable des cas de pathologies liées à la Borréliose de Lyme, lenouveau test de dépistage du laboratoire Schaller s’est heurté aux enjeux financiers et politiques du système de santé actuel. En effet, la charge financière médicale de l’Etat serait multipliée proportionnellement par le nombre des nouveaux cas détectés. Et en parallèle, certains industriels qui se nourrissent du manque de précisions des méthodes de diagnostics officiels de l’infection perdraient aussi leurs parts de marché. 

Entre autres, les sociétés commerciales qui vendent des tests de diagnostics homologués, ainsi que les entreprises pharmaceutiques qui soutiennent des thèses favorables à leurs produits sont nombreuses en Europe. Accusée d’avoir profité de certaines pathologies pour les lier aux nombreux symptômes de la maladie de Lyme, Viviane Schaller expose dans son livre de nombreux cas cliniques pour en faire un véritable guide médical.