Livre « Lyme disease non-medical diagnosis and treatment » de Herb Richards

0
16

La maladie de Lyme a inspiré beaucoup de personnes, surtout  ses victimes, tout comme  Herb Richards. Rassemblant sa mémoire, il partage son histoire dans « Autoimmune Illness and Lyme Disease Recovery Guide: Mending the Body, Mind, and Spirit ». Il raconte comment il a vaincu  cette infection qui l’a martyrisé pendant plus de 10 ans. Une édition Amazon Digital Service, disponible en format kindle et livre depuis le 1er septembre 2014.

Livre – Diagnostic non-médical et traitement de la maladie de Lyme

Atteint de la Borréliose depuis près de 14 ans, Herb Richards « ROI »  est bien placé pour en connaitre tous les symptômes. Le point commun entre les nombreuses personnes contaminées par la maladie de Lyme, c’est qu’elles ne se sont rendu compte que tardivement, que la principale cause de leurs maux pouvait être la piqûre de tique et elles n’en  accordaient pas grande importance jusqu’à ce qu’elles connaissent les secrets de l’infection. C’est une erreur de sensibilisation fondamentale, car une seule morsure de cet arthropode suffirait à transmettre la Borrelia burgdoerferi qui est le vecteur de cette infection.

Généralement, les premiers symptômes surviennent  entre 3 à 30 jours après la piqûre. Ils se manifestent par une lésion cutanée appelée érythème chronique migrant  (ECM). C’est une papule érythémateuse de couleur rouge entourant le point de morsure et qui s’étend graduellement de manière centrifuge. Cette manifestation est associée aléatoirement à  une fièvre, des douleurs articulaires,  des céphalées, une ascension de la température corporelle, de la fatigue et une adénopathie ganglionnaire. Multi-systémique, cette infection se camoufle derrière des maladies qui paraissent classiques. L’ECM  disparaîtra après quelques semaines, mais les symptômes sont amenés à évoluer.

En l’absence de traitements, l’ECM réapparaîtra après quelques semaines ou quelques mois. Cette phase sera aussi caractérisée par des inflammations articulaires ou arthrite de Lyme, par des  manifestations cardiaques (douleurs thoraciques, syncopes, palpitations, troubles de la conduction auriculo-ventriculaire), et par la neuroborréliose de Lyme, dont les symptômes peuvent dévoiler une radiculite hyper algique et une méningite.

Des mois et des années après sa contamination, les symptômes d’Herb Richards ont commencé à évoluer vers la phase tertiaire de la Borrélia, qui se distingue par une inflammation cutanée évoluant vers une atrophie de la peau (maladie de Pick Herxheimer), une lymphocytome cutanée bénigne, diverses manifestations neuro-psychiatriques, ainsi que des atteintes articulaires lourdement handicapantes. Dans sa lutte, il a trouvé le moyen d’optimiser les capacités de son organisme afin d’accéder plus facilement à la guérison, en parallèle aux traitements cliniques.

Herb Richards « Roi » a vaincu les effets néfastes de la Borrelia burgdoerferi par des moyens naturels. Il s’est tout simplement contenté de renforcer le système immunitaire de son organisme, de procéder à  un drainage digestif et de rééquilibrer le taux d’acide et de base de son corps.

Le « Autoimmune Illness and Lyme Disease Recovery Guide: Mending the Body, Mind, and Spirit » explique des méthodes simples qui aident à mieux combattre la maladie de Lyme. Le renforcement du système immunitaire consiste à limiter ou  à arrêter la consommation de sucreries, du lait  de vache et de ses dérivés, de graisses cuites, d’alcool, de  produits industriels et chimiques, de café, de thé noir, ainsi que de toutes formes de nourritures et de boissons qui affaiblissent la défense naturelle du corps. La pratique quotidienne d’exercices physiques contribue aussi à la consolidation des  anticorps.

Les régimes alimentaires sains et appropriés contribuent à éliminer les toxines, à nourrir les cellules, à limiter les risques de toxification, à soulager le système digestif et à éviter les carences  en vitamines et en minéraux causées. Herb Richards explique aussi que l’organisme peut créer des antibiotiques naturels  capables de vaincre les germes pathogènes de la maladie de Lyme, tout comme les cancers, qui selon des experts passent plusieurs fois inaperçus, car ils sont vaincus par le système défensif automatique de notre corps. C’est principalement cette capacité naturelle que l’auteur met en avant dans son ouvrage.

En optant pour des traitements naturels, l’auteur a su vaincre sa maladie en une année, et pour la somme modique de 25.00 $. Une expérience qu’il partage généreusement à toutes les personnes atteintes par l’épidémie silencieuse de la maladie de Lyme. Un guide pratique de 64 pages.