Livre « Natural treatments for Lyme coinfections » de Buhner

0
18

La maladie de Lyme est une infection émergente difficile à cerner et à soigner. Elle peut être accompagnée par d’autres maladies dont la présence est souvent insoupçonnée. Stephen Harrod Buhner les connaît et les perce à jour dans son œuvre intitulé « Natural Treatments for Lyme Coinfections: Anaplasma, Babesia, and Ehrlichia », une édition Healing Arts Press  disponible en format livre et Kindle depuis le 22 février 2015.

L’un des facteurs les plus importants dans  un mauvais diagnostic de la Borréliose est la présence d’autres infections  (co-infections). Les germes pathogènes de ces maladies sont transmis parallèlement avec la Borrelia burgdorferi lors de la piqûre d’une tique. La présence de ces co-infections cache et aggrave les symptômes  de la maladie de Lyme, tout en compliquant les traitements. Parmi elles, la Babesia, l’Ehrlichia et l’Anaplasma sortent du lot. L’œuvre de Stephen Harrod Buhner aide à mieux comprendre les raisons qui font que ces trois co-infections ne soient pas diagnostiquées la plupart du temps. La  manière dont elles  s’y prennent pour brouiller les symptômes de la maladie de Lyme compliquent son diagnostique et la mise en place des traitements appropriés.

À travers les 448 pages de son livre, l’auteur partage les dernières recherches scientifiques sur  la Babesia, l’Anaplasma et l’Ehrlichia. Il démontre la synergie complexe entre ces infections en révélant leurs secrets. La lecture permettra de comprendre comment  ces troubles font pour s’adapter aux traitements à base d’antibiotique, pour refaire surface ensuite sous d’autres formes de maladies. Et surtout, comment cette infection s’y prend-elle pour créer des cascades de cytokines dans le corps, pour mettre en erreur le système immunitaire ?

La Babesia, l’Ehrlichia et l’Anaplasma sont à l’origine de réactions excessives du système immunitaire, elles sont également à l’origine de certaines sources d’inflammation et de symptômes mystérieux. La deuxième partie du livre est focalisée sur les soins appropriés pour y mettre un terme ou pour en soulager les symptômes.

Mis à part les traitements conventionnels impliquant des antibiotiques et d’autres  produits pharmaceutiques, Stephen Harrod Buhner  met  l’accent sur des traitements naturels efficaces à base d’herbes et de divers suppléments, comme l’Ashwaganda qui est un anti-ulcère et un anti-cancer, et qui est  également une source de vitalité, de force, de puissance, de sommeil apaisant et de détente. Il y a aussi le Skullcap chinois qui est un anti-cancer et qui est utilisé pour lutter contre l’hépatite, comme diurétique et  pour soigner les tumeurs.  Ce livre est en réalité un guide pratique détaillé, dédié aux victimes des ces infections, ainsi qu’aux cliniciens qui œuvrent autour de la maladie de Lyme. Ce guide leur sera d’une aide précieuse pour aider les 250 000 nouveaux cas de contamination par la Borréliose de Lyme par an (http://www.amazon.com/Natural-Treatments-Lyme-Coinfections-Anaplasma/dp/1620552582/ref=sr_1_10?ie=UTF8&qid=1440756968&sr=8-10&keywords=lyme+disease). Les méthodes holistiques pour traiter les symptômes spécifiques liés à ces trois co-infections y sont analysées à la loupe. Il  comporte entre autres des informations concernant les procédés naturels qui bloquent les cascades de cytokines, qui réduisent les inflammations et qui rééquilibrent le système immunitaire.