Livre « Suffering the silence » d’Allie Cashel

0
13

Témoignant du cas de nombreuses personnes qui souffrent des symptômes causées par la maladie de Lyme, Allie Cashel dévoile un déni médical qui continue jusqu’à l’heure actuelle. La méconnaissance de cette affection, de son origine infectieuse et de ses diverses manifestations non-reconnue par le système médical, en passant par ses co-infections, ont mené cet auteur sur un véritable parcours de souffrance durant 16 années.

Le livre « Suffering the Silence: Chronic Lyme Disease in an Age of Denial » se propose comme une bibliographie et un guide de 232 pages autour de la maladie de Lyme. Allie Cashel y expose en effet son cas personnel, mais aussi celui de nombreuses autres personnes. Mordue par une tique contaminée par la Borrélia Burgdoferi, elle s’est plainte de divers symptômes qui ne peuvent pas du premier abord faire penser à la maladie de Lyme : maux de têtes, état grippal répétitif, douleurs musculaires, inflammations articulaires, paralysie faciale, troubles de la mémoire, nausées, vomissements, diarrhées, fatigue chronique, … Jusqu’à un dépistage final de cette maladie, beaucoup de patients se retrouvent orientés vers des affections qui sont souvent confondues avec la Borrélia.

Dans ce livre, Allie Cashel pointe également du doigt, une controverse médicale alarmante. Diagnostiquée en 1998, sa contamination par la Borréliose n’a pas faite l’unanimité auprès des médecins, dont la plupart penchent toujours vers d’autres diagnostics. De plus, les traitements homologués se sont également montrés d’une inefficacité surprenante, malgré les affirmations des grands acteurs médicaux  tel que les Centers for Diseases Control and Prevention (CDC) et l’Infectious Diseases Society of America (IDSA).

La maladie de Lyme sévit de par le monde et Allie Cashel s’est entretenue entre autres avec de nombreux patients qui souffrent des symptômes chroniques de cette affection à New York, pour étoffer son livre à l’aide de leurs témoignages. En France, 27.000 nouveaux cas par an sont officiellement diagnostiquées, mais la sensibilisation risque de grandement multiplier les statistiques (http://www.sante.gouv.fr/maladie-de-lyme.html). En effet, pouvant être efficacement traitée et guérie, si diagnostiquée précocement, cette infection profite de ces controverses médicales pour silencieusement étendre son ampleur.

Allie Cashel propose via son livre « Suffering the Silence: Chronic Lyme Disease in an Age of Denial » un véritable guide médical pour mettre en évidence les cas de contamination par la Borréliose de Lyme. De la morsure de la tique aux diagnostiques de certaines affections, l’auteur interpelle quant à une contamination presque toujours rejetée par la Borrélia Burgdoferi, la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Le lupus, la sclérose en plaques, la fibromylagie, la maladie d’Alzheimer, le syndrome de fatigue chronique, le reflux gastro-œsophagien, l’arthrose, la cystite interstitielle et beaucoup d’autres pathologies chroniques font partie des erreurs de diagnostic de cette maladie auto-immune. L’auteur y aborde aussi la question sensible des tests préconisés pour confirmer la contamination et dévoile les progrès réalisés par quelques autres défenseurs de la sensibilisation de la maladie de Lyme.

Face aux souffrances endurées par ceux et celles qui souffrent de la Borréliose, et pour palier à l’ignorance de certains, Allie Cashel émet un appel pour rompre cette pandémie silencieuse.