Livre « The Lyme Diet » du Dr. Nicola McFadzean

0
38

Manger sain et varié, c’est le fondement même d’une bonne alimentation. C’est aussi un plaisir, surtout quand il peut contribuer à lutter contre une maladie infectieuse comme la Borréliose. C’est dans cette optique que le Dr Nicola McFadzean propose une nouvelle approche pour aider à lutter contre la maladie de Lyme, celle qui consiste à traiter parallèlement cette infection grâce à un régime alimentaire spécifique. Elle en fait part dans son livre intitulé « The Lyme Diet: Nutritional Strategies for Healing from Lyme Disease ». Une édition BioMed Publishing Group, disponible depuis le 9 Avril 2010.

Tous les aliments et les boissons  ne sont pas nécessairement  bénéfiques pour l’organisme, surtout en cas d’atteinte de la Borréliose ou d’autres pathologies chroniques. D’où l’importance de diminuer ou d’éviter leur consommation. Selon le Dr Nicola McFadzean, c’est le cas des produits à base de gluten, du blé industriel, de l’orge, du kamut, de l’épeautre, de l’avoine et du seigle. Les produits laitiers de vaches et les produits laitiers industriels sont à réduire ainsi que les sucres rapides, les sucres blancs, les sodas et les sucreries en général. Les aliments raffinés ou modifiés chimiquement et contenant des édulcorants de synthèse, ainsi que des conservateurs chimiques et des additifs alimentaires sont également à proscrire. Entre autres, les plats tout-prêts, l’huile raffinée et les produits de boulangerie industrielle sont les plus fréquemment rencontrés dans cette catégorie. Et pour ce qui est de l’alcool, du café et du thé noir, il faut les effacer du menu définitivement, si vous voulez rapidement guérir ou retrouver une bonne santé générale durant ou après une maladie chronique telle que la maladie de Lyme.

Le « The Lyme Diet: Nutritional Strategies for Healing from Lyme Disease » propose des techniques d’adaptation alimentaire simple qui doivent accompagner les traitements conventionnels de la maladie de Lyme et de ses co-infections. Les céréales telles que le riz, le sarrasin, le maïs, l’amarante, le millet, le quinoa, ainsi que les mélanges de farines sans gluten et les produits sans gluten en boutique bio sont à privilégier pour remplacer le blé industriel et les produits à base de gluten. Quant au lait de vache et à ses produits dérivés, il peut être remplacé par des produits à base de lait de bufflonne, de brebis ou de chèvre. Le miel, le sirop d’érable et le sucre de noix de coco peuvent remplacer les sucres blancs ou rapides. Pour ce qui est des boissons, on peut éventuellement penser à des tisanes, à de la chicorée ou à du thé vert, blanc ou rouge, qui assurent la détoxification de l’organisme.

La consommation de légumes frais et de légumineuses, ainsi que de viandes blanches et de poisson gras est aussi à  favoriser sans oublier des méthodes de cuisson douce.  Il existe des aliments-remèdes à consommer régulièrement, comme la noix de coco et  tous ses produits dérivés, les jaunes d’œufs frais, l’huile d’olive vierge, l’ail, l’oignon, ainsi que le chou brocoli qui favorisent la digestion et rééquilibrent la flore intestinale, ainsi que les hormones. Il ne faut pas non-plus oublier de boire une bonne quantité d’eau pure, mais très peu minéralisée pour évacuer les toxines.

Parmi les symptômes de la Borrélia ciblés par les régimes alimentaires proposés dans le livre « The Lyme Diet : Nutritional Strategies for Healing from Lyme Disease », l’asthénie, les céphalées, les douleurs chroniques, les troubles cognitifs et moteurs, la candidose, le reflux gastro-oesophagien, la sclérose latérale amyotrophique, le syndrome de l’intestin irritable, les encéphalites, la fibromyalgie et l’arthralgie doivent faire l’objet d’une méthode de nutrition spécifique.

Pour résumer les recommandations du Dr Nicola McFadzean, un régime alimentaire strict doit accompagner le traitement de la Borréliose. Il consiste à nourrir les cellules et à éliminer les toxines, en mangeant sain et sans substance chimique pour éviter les complications et les risques d’intoxications. Il faut se nourrir correctement et de façon équilibrée, suivre un régime hypoallergénique pour soulager le système digestif, et absorber certains minéraux, ainsi que vitamines pour éviter les carences.

Les informations, les traitements à domicile, les tests de laboratoires utiles se rapportant à ces régimes proposés par le Dr Nicola McFadzean sont détaillés dans son livre. 216 pages y partagent la sagesse, la perspicacité et les solutions offertes par ce docteur agréé en naturopathie, qui s’est spécialisé dans le traitement diététique de la maladie de Lyme, des autres affections à tiques et des troubles chroniques.