Livre « The Lyme disease solution » du Dr. Kenneth B. Singleton

0
17

Victime de la Borréliose de Lyme pendant 8 ans et spécialiste certifié en médecine interne, qui d’autre que  le Dr Kenneth Singleton serait le mieux placé pour  proposer des solutions à cette maladie chronique multisystémique ? Les détails  se trouvent  dans son œuvre intitulé « The Lyme disease solution » qui a été publié le 1 février 2008 par BookSurge Publishing.  

La maladie de Lyme touche environ 30 000 personnes chaque année (http://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/11258-Maladie-de-Lyme-mal-evaluee-et-mal-traitee ) et le Dr Kenneth Singleton en faisait partie. Cela revient à dire qu’il a été piqué  par  une tique  porteuse de la Borrelia burgdorferi. Environ 30 % de ces arthropodes en sont infectés en France .

Et si cette  infection échappe  souvent aux dépistages, c’est qu’il y a une  raison. Elle  est confondue avec une trentaine de maladie telle que l’arthrite, l’Ostéoarthrite, la Colite, la maladie de Crohn, la Sclérose, l’Alzheimer, la Fibromyalgie, le Lupus, l’Encéphalite, le Parkinson et bien d’autres. Elle évolue aussi derrière une quinzaine d’affection, telle que la Babésiose, la Tuléramie, la fièvre Q, les Bartonelloses, les mycoplasmes, la Paralysie à tique… et c’est ce qu’on qualifierait de co-infection.

En découvrant les  symptômes de l’une de ces maladies, les médecins appliquent des soins qui y sont spécifiques, mais puisqu’il s’agit de la Borréliose, ces traitements sont inappropriés. Voilà pourquoi la maladie de Lyme semble incurable. 

Le Dr Kenneth Singleton se débattait contre  des symptômes graves de la maladie de Lyme. Il n’était pas conscient que l’évaluation minutieuse de ces signes cliniques pouvait le conduire à un diagnostic précis, c’est pourquoi il lui a fallu 8 ans pour discerner la vraie source de ses maux. C’est aussi le cas pour de nombreuses autres personnes atteintes par la Borréliose, qui pourront surement retrouver dans ce livre une grande majorité de leurs symptômes.

La mise  en évidence des anticorps témoins de la présence de la Borrelia burgdorferi dans le sang est une manière efficace de la mettre à jour.  Une simple analyse de sang ou du liquide céphalo-rachidien, ainsi que d’autres techniques de laboratoire  permettent d’y arriver. Bien entendu, il ne faudrait pas oublier de faire une anamnèse avec le médecin qui pourrait mettre en évidence une piqûre de tiques passée inaperçue, sans oublier de recueillir les antécédents médicaux ainsi que les renseignements cliniques du malade.

Une fois détectée, la Borréliose peut être soignée par des antibiotiques. Ces soins sont plus efficaces lorsqu’elles  sont administrées dès les premiers symptômes (apparition d’érythème migrant au premier stade). Pour le cas de l’auteur, l’évolution de sa maladie était au stade secondaire et tertiaire. Cela implique un dépistage systématique des éventuelles co-infections et de les traiter en conséquence. Le système immunitaire  doit être renforcé par des vitamines et des antioxydants et combiné avec une  antibiothérapie à base de tétracyclines, de glycylcyclines, de macrolides, de bêtalactamines ou de nitroimidazoles, selon le cas clinique.

Avec les 550 pages du livre « The Lyme disease solution », le lecteur n’aura aucun mal à trouver des informations complètes et détaillée concernant la maladie de Lyme, ainsi que les autres maladies transmises par les tiques. Une référence  pour les médecins, les patients et leurs familles.