Traitements alternatifs à la maladie de Lyme

0
19

Il n’existe à ce jour pas de consensus international, ni même national, concernant un protocole de soin à administrer aux personnes atteintes de la maladie de Lyme. Les deux plus grandes associations américaines, l’IDSA et l’ILADS ne s’entendent sur presque rien : quand les premiers indiquent que la maladie de Lyme est difficile à contracter et facile à guérir avec une antibiothérapie à court terme, les autres stipulent qu’elle est facile à attraper et difficile à soigner, appelant à un traitement antibiotique sur le long terme.

Il y a donc un seul point commun : l’antibiothérapie, seule la durée ne fait pas consensus.

Au vu de la littérature scientifique et des témoignages de nombreux malades de Lyme, il semblerait cependant que le traitement à base d’antibiotiques ne soit pas le plus adéquate. Si vous êtes passé par la case conventionnelle et que les résultats n’ont pas été au rendez-vous, cette page sera d’intérêt pour vous.

Vous trouverez 6 traitements alternatifs qui pourraient vous aider dans votre combat pour retrouver la santé.

Antibiotiques, efficacité mitigée face à Lyme

 1) L’Argent Colloïdal : un antiseptique naturel à large spectre
 2) Gerson : une thérapie à base de jus frais bourrés d’anti-oxidants
 3) HBOT : Hyperbaric Oxygen Therapy
 4) Machine Rife : un générateur d’ondes magnétiques 
 5) TIC TOX : une solution herbale potente
 6) Vitamine C à haute dose en intraveineuse
 7) Antibiotiques, le traitement classique

L’argent colloïdal est encore inconnu du grand public et pourtant. Un siècle plus tôt, il était utilisé dans de nombreuses pharmacopées dans le monde occidental pour traiter de nombreuses maladies. Ce produit antiseptique 100% naturel est un des plus puissants antipathogènes à large spectre disponible. Il revient en force ces dernières années du fait de la résistance bactérienne. De nombreuses études scientifiques montrent qu’il a bien un effet antibactérien sur le spirochète de Lyme. L’une de ces études a été menée par… le découvreur de la bactérie Borrelia Burgdorferi ! 

L’Oxygénothérapie hyperbare est une forme de thérapie à l’oxygène faite dans des chambres de pression spéciales dans lesquelles les patients respirent de l’oxygène gazeux en surpression (hyberbare). L’oxygène permet de nettoyer le corps des divers pathogènes présents tout en restaurant le système immunitaire.

Lire: Hyperbaric oxygen therapy Traitement relativement connu en France, puisque mis en place par le pharmacien français Bernard Christophe, il a été interdit en 2012 sous prétexte qu’il serait neurotoxique. Cette interdiction va à l’encontre des témoignages des utilisateurs du TIC TOX qui notaient des effets tout à fait bénéfiques sur leur santé. Aucun effet indésirable n’a d’ailleurs été signalé.

Sur-utilisés dans notre quotidien, les antibiotiques sont appelés à la rescousse des patients atteints de Lyme. Il y a une controverse quand à la durée du traitement, quelques semaines ou quelques années ? Dans tous les cas, de nombreux indicateurs nous poussent à nous méfier de ce traitement, pas si efficace que cela, notamment dans les cas de Lyme de longue durée, et engendrant de nombreux effets secondaires.


​Au même titre que l’argent colloïdal, la thérapie Gerson est relativement ancienne : elle a été mise en place par le docteur Gerson autour de 1920. Son principe est relativement simple : consommer en quantités gargantuesques des fruits et légumes pressées à froid tout en faisant des lavements anaux à base de café pour détoxifier l’organisme avec un maximum d’efficacité. La thérapie a enregistrée d’excellents résultats sur de nombreux patients atteints de maladies diverses et variées, cancer compris.

La machine Rife, qui porte le nom de son créateur, consiste en un traitement radio-électrique capable de tuer certaines bactéries et des virus responsables de cancer. Certains utilisateurs, atteint de la maladie de Lyme, indiquent une amélioration significative de leur situation suite à son utilisation.

De plus en plus de docteurs découvrent la puissance de la vitamine C (acide ascorbique) lorsqu’administré en intraveineuse. Traitement peu coûteux et efficace, en dehors des protocoles médicaux, il gagne du terrain au vu des résultats enregistrés sur différentes maladies. On trouve dans la littérature scientifiques des cas de patients atteints de la Borréliose réagir extrêmement bien au traitement à base d’acide ascorbique.

LIRE: traitement vitamine c